Stratégies efficaces pour adapter les formations aux troubles DYS : un guide complet

Troubles DYS : guide des formations adaptées

Une formation vous intéresse ?

Faites-nous part de votre projet de formation en remplissant le formulaire ci-dessous. Un formateur vous contactera rapidement.
Contact Form Demo

Lorsqu’il s’agit de réfléchir aux formations destinées aux personnes en situation de handicap, la première interrogation concerne souvent l’aménagement des locaux. Les interrogations fusent : existe-t-il des rampes d’accès, un ascenseur, ou encore des portes suffisamment larges pour permettre le passage des fauteuils ? Fort heureusement, ces préoccupations sont de plus en plus fréquemment résolues par l’affirmative.

Néanmoins, une autre catégorie de handicap mérite notre attention. Il s’agit des troubles cognitifs spécifiques connus sous l’appellation « troubles DYS ». Ces derniers représentent un défi particulier du fait de leur nature moins perceptible et donc plus difficilement identifiables.

Quel est le sujet abordé lorsque l’on évoque les DYS ?

Les DYS désignent un ensemble de troubles cognitifs impactant environ 8% des individus. La dyslexie est la plus répandue de ces difficultés, mais d’autres existent aussi : difficultés en écriture, coordination motrice, compréhension et utilisation du langage oral, compétences mathématiques ou concentration. Ces troubles sont souvent identifiés chez les jeunes élèves ; cependant, ils peuvent demeurer non reconnus chez certains adultes en formation professionnelle.

Ces derniers pourraient ressentir une certaine réticence à l’idée de se former du fait de leurs expériences scolaires négatives passées. Il incombe aux formateurs la tâche essentielle d’accueillir ces stagiaires avec bienveillance et de personnaliser leur approche pédagogique afin que le transfert des savoirs soit efficace et respectueux des besoins spécifiques de chacun.

Il est crucial pour les éducateurs d’être conscients que derrière chaque adulte qui peine à apprendre se cache peut-être un trouble DYS non diagnostiqué plutôt qu’un simple manque d’intérêt ou de capacité. Cela implique une grande responsabilité : celle d’assurer une formation inclusive qui favorise la confiance en soi et l’épanouissement professionnel pour tous les participants.

Que faire en l’absence de connaissance sur les troubles DYS des stagiaires ?

Nous concevons une offre pédagogique inclusive, pensée pour répondre aux besoins de tous les apprenants, y compris ceux atteints de troubles DYS. Notre objectif est simple : révéler le potentiel et les compétences souvent masqués par ces difficultés spécifiques.

Cette formation inédite se décline en supports variés pour s’adapter à chaque profil d’apprentissage. Vous trouverez ainsi des résumés clairs sous forme de schémas ou des explications plus fouillées dans un style narratif captivant. C’est essentiel car nos modes de compréhension diffèrent grandement : certains préfèrent le texte, d’autres sont plus réceptifs aux illustrations graphiques, cette distinction est particulièrement cruciale pour les personnes DYS.

Prenons en compte la diversité cognitive : un individu dyspraxique pourrait se sentir désorienté face à des représentations abstraites comme les schémas avec flèches, mais exceller lorsqu’il s’agit d’histoires bien tissées. À l’inverse, quelqu’un avec une dyslexie pourrait trouver sa force ailleurs que dans la navigation au sein de textes longs et complexes.

Les cartes mentales figurent également parmi nos outils privilégiés ; elles permettent aux formateurs de s’assurer que chacun a suivi le fil et intégré l’essence des concepts présentés sans écueil. Il s’agit là d’une innovation majeure dans notre approche pédagogique qui place l’apprenant au cœur du processus éducatif et favorise son autonomie intellectuelle.

En somme, notre formation ne se contente pas seulement d’informer, elle vise à transformer, grâce à une stratégie didactique qui respecte et valorise la singularité cognitive de chacun.

Que faire en cas de TDAH ?

Stratégies efficaces pour adapter les formations aux troubles DYS : un guide complet

Des individus luttent contre le trouble de l’attention, parfois accompagné d’hyperactivité. Leur participation active dans une formation est preuve de leur capacité à surmonter ce défi, bien que cela nécessite un effort important pour eux.

Pour améliorer leur concentration, il est judicieux d’alterner les types de sessions. Il faut également offrir la possibilité de se déplacer librement durant les cours en mettant en place des activités qui encouragent le mouvement, comme venir afficher des notes au tableau.

Lorsqu’il s’agit du travail en groupe, favoriser la valorisation des compétences individuelles est essentiel. Chaque membre devrait pouvoir choisir un rôle adapté à ses atouts dans une dynamique collaborative où les tâches sont partagées équitablement.

Il ne s’agit pas simplement de laisser chacun décider de son implication mais plutôt de guider leur engagement dans le processus d’apprentissage. De plus, ceux qui gèrent leurs difficultés sans avoir été diagnostiqués ont souvent développé des stratégies pour éviter toute situation pouvant mener à l’échec et il est crucial d’être attentif à ces comportements pour mieux les accompagner vers la réussite.

Qu’en est-il de mon matériel pédagogique ?

Assurez-vous de fournir aux étudiants des supports pédagogiques numériques qu’ils peuvent ajuster selon leurs besoins spécifiques, tels que l’espacement entre les lignes ou le choix d’une police facilitant la lecture. Il est préférable de ne pas se limiter à une version papier qui pourrait être inadaptée pour certains.

Pensez également à partager les images des diagrammes réalisés durant le cours, afin que tous puissent avoir accès à ces ressources visuelles importantes.

Quant au traditionnel QCM utilisé pour évaluer les connaissances en fin de parcours, il convient de diversifier les méthodes. Proposez par exemple un diagramme récapitulatif à compléter, incitez à la rédaction de réponses développées sur des questions ciblées ou même encouragez la réalisation de synthèses orales. Cette variété d’options permettra d’adresser différents styles d’apprentissage et d’évaluation plus personnalisée.

L’essentiel : être attentif et empathique

Dans un contexte de formation, il est crucial de mettre en place une atmosphère rassurante pour les apprenants. Ils doivent comprendre que leur évolution est la priorité et qu’ils peuvent s’exprimer librement sans craindre le jugement. Offrir des instants d’échange individuel peut encourager ceux qui répugnent à participer en groupe.

Adapter vos sessions aux besoins spécifiques des personnes avec troubles DYS ne représente pas un surcroît de travail considérable. Cependant, cela garantit que chaque participant tire avantage pleinement du contenu proposé, ravivant chez certains le plaisir d’apprendre.

Pour plus d’informations sur l’adaptation pédagogique destinée aux apprenants avec troubles DYS, je vous invite à consulter www.ffdys.com

Partager cet article

Rechercher

Autres articles

Morgane

Morgane

Morgane est une rédactrice web spécialisée dans la formation. Elle est passionnée par les médias et la communication, et aime aider les gens à apprendre de nouvelles choses. Morgane a un talent particulier pour expliquer les choses de manière simple et concise, ce qui en fait une excellente pédagogue.

Après avoir obtenu son diplôme en communication, Morgane a commencé sa carrière comme journaliste pigiste. Elle a ensuite travaillé comme rédactrice web pour plusieurs entreprises, avant de se spécialiser dans la formation. Morgane a créé plusieurs cours en ligne, et a aidé de nombreuses personnes à améliorer leurs compétences en web design, en rédaction web, et en marketing.

Morgane est une experte dans son domaine, et elle adore partager ses connaissances avec les autres. Si vous cherchez à apprendre les ficelles du métier de rédacteur web, ou si vous voulez améliorer vos compétences en communication, Morgane est la personne qu'il vous faut !