Guide pratique pour lancer un organisme de formation réussi au Québec

Lancer un organisme de formation au Québec

Une formation vous intéresse ?

Faites-nous part de votre projet de formation en remplissant le formulaire ci-dessous. Un formateur vous contactera rapidement.
Contact Form Demo

Beaucoup de Français sont séduits par l’idée de s’installer au Québec, cette province qui se distingue par son usage exclusif du français au Canada. Si le projet d’y exercer en tant que formateur vous interpelle, il est important de connaître les démarches nécessaires à la mise sur pied d’une structure dédiée à la formation.

Pour entamer votre aventure québécoise, renseignez-vous sur les modalités concrètes de création d’un organisme de formation. Sachez que ce parcours peut comporter des spécificités administratives et réglementaires propres à la province.

Gardez cependant à l’esprit qu’il est essentiel de consulter des professionnels pour obtenir des informations fiables et actualisées concernant les aspects juridiques et fiscaux liés à votre projet. Cela vous épargnera bien des surprises et facilitera votre intégration professionnelle dans cet environnement attrayant qu’est le Québec.

Les règles qui régissent la formation professionnelle continue

Le Canada se distingue par son organisation en dix provinces et trois territoires, chacun avec sa législation spécifique. Le Québec, notable pour être la seule province exclusivement francophone, applique des règlements propres au développement des compétences professionnelles.

Les professions régies par un ordre professionnel doivent répondre à des critères de formation spécifiques. Pour les entreprises québécoises qui bénéficient d’une masse salariale dépassant les deux millions de dollars, il est requis qu’elles consacrent a minima 1 % de celle-ci à la formation de leurs employés durant l’année. Si cette condition n’est pas remplie, une contribution équivalente doit être allouée au Fonds dédié au développement et à la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre afin de soutenir divers programmes formatifs.

Fonder un organisme de formation au Québec

Guide pratique pour lancer un organisme de formation réussi au Québec

Au Québec, le secteur de la formation est organisé autour des formateurs individuels et des entités juridiques dédiées à l’éducation. Si vous désirez démarrer une entreprise dans ce domaine, il vous faudra obtenir un numéro d’entreprise du Québec (NEQ) en vous immatriculant auprès du Registraire des entreprises. Ce processus est réputé pour sa facilité comparativement aux démarches françaises.

Atteindre un volume de ventes taxables supérieur à 30 000 dollars implique la nécessité de s’enregistrer pour la TPS/TVH, même si certaines activités éducatives bénéficient d’une exemption fiscale. Il va sans dire que les fonds générés par votre activité professionnelle devront être inclus dans vos déclarations fiscales.

Selon votre situation spécifique, l’acquisition de permis complémentaires pourrait être requise, notamment si vous disposez d’un local ou opérez dans certaines zones géographiques.

Les sociétés constituées affrontent davantage de contraintes légales et administratives. Pour mieux naviguer ces exigences, les ressources fournies par Revenu Québec et l’Agence de revenu du Canada se révèlent cruciales.

Des mesures d’encouragement telles que des crédits d’impôts et subventions sont accessibles pour aider à la création de votre entreprise grâce au soutien gouvernemental provincial et fédéral. Le Programme de développement économique du Québec représente aussi une opportunité précieuse offrant divers outils pour favoriser le succès entrepreneurial.

Il est important de noter qu’il existe une variété substantielle d’autres services et programmes proposés qui peuvent accompagner efficacement les entrepreneurs en formation tout au long de leur parcours professionnel au niveau local comme national.

Obtention d’une autorisation de formation au Québec

Pour exercer en tant que formateur ou au sein d’un organisme de formation au Québec, l’obtention d’une accréditation spécifique est une option avantageuse. Cette certification valide pour deux ans rend les services offerts éligibles comme frais de formation pour les clients concernés par certaines exigences fiscales.

Les formateurs désirant être reconnus doivent justifier de trois années d’expérience dans leurs domaines professionnels et acquérir une certaine compétence pédagogique. En effet, ils peuvent soit suivre un total de 135 heures de formation dédiée à la transmission des savoirs, cumuler 250 heures d’animation de formations, ou encore combiner 90 heures de formation pédagogique et 100 heures d’exercice en tant que formateur.

Du côté des entités formatrices, ces dernières sont tenues à des critères similaires. Chaque enseignant doit démontrer trois années d’expertise dans son champ professionnel et satisfaire aux mêmes prérequis en matière de compétences pédagogiques qu’un individu formateur indépendant.

Il est important de préciser que l’accréditation n’est pas indispensable si la clientèle visée ne comprend pas les entreprises dont la masse salariale dépasse deux millions. De plus, même sans cette reconnaissance officielle, il reste tout à fait possible d’offrir des prestations formatives aux sociétés sujettes à la Loi sur les compétences.

Pour aider les entreprises dans leur quête du perfectionnement professionnel, le répertoire des formateurs agréés du Québec constitue une ressource précieuse où puiser pour sélectionner un expert qualifié.

Comment obtenir ses premiers clients

Avant de partir vivre dans une autre province, comme le Québec, il est judicieux de s’informer auprès des services provinciaux qui offrent des orientations pour les nouveaux arrivants. Ces informations sont précieuses pour réussir son intégration et concrétiser ses ambitions professionnelles.

Le gouvernement du Québec propose une ressource utile : un inventaire régulièrement mis à jour des métiers en manque de personnel. Ce répertoire accessible en ligne peut orienter les futurs expatriés vers des secteurs où leurs compétences seront particulièrement recherchées.

Il faut garder à l’esprit que la culture professionnelle québécoise diffère de celle de la France. Construire un réseau professionnel est crucial et souvent facilité par une première expérience locale. Pour ceux qui souhaitent entreprendre directement, tisser des liens avec d’autres professionnels devient alors la clef du succès.

Pour ceux désireux d’approfondir leurs connaissances sur le système de formation et les normes professionnelles au Québec, plusieurs documents gouvernementaux existent. Ils traitent notamment de la loi encadrant les compétences professionnelles ainsi que des exigences pour les formateurs et organismes de formation.

Ceux qui s’intéressent également à l’historique peuvent explorer l’évolution du domaine éducatif pour adultes au Québec afin d’en saisir toutes les subtilités.

Partager cet article

Rechercher

Autres articles

Picture of Morgane

Morgane

Morgane est une rédactrice web spécialisée dans la formation. Elle est passionnée par les médias et la communication, et aime aider les gens à apprendre de nouvelles choses. Morgane a un talent particulier pour expliquer les choses de manière simple et concise, ce qui en fait une excellente pédagogue.

Après avoir obtenu son diplôme en communication, Morgane a commencé sa carrière comme journaliste pigiste. Elle a ensuite travaillé comme rédactrice web pour plusieurs entreprises, avant de se spécialiser dans la formation. Morgane a créé plusieurs cours en ligne, et a aidé de nombreuses personnes à améliorer leurs compétences en web design, en rédaction web, et en marketing.

Morgane est une experte dans son domaine, et elle adore partager ses connaissances avec les autres. Si vous cherchez à apprendre les ficelles du métier de rédacteur web, ou si vous voulez améliorer vos compétences en communication, Morgane est la personne qu'il vous faut !